• Quelle est la procédure à suivre pour obtenir un permis international ?

    Le permis de conduire luxembourgeois est reconnu par convention dans tous les Etats membres de l’Union européenne (UE), voire de l’Espace économique européen (EEE). En dehors de l’UE et de l’EEE, certains pays exigent que le permis soit accompagné d’un permis  de conduire international qui constitue en fait une traduction certifiée conforme du permis de conduire national.

    Le modèle actuel du permis de conduire international comprend dans ses pages intérieures l’anglais, l’espagnol, le russe ou le portugais. Le permis de conduire international est ainsi lisible dans tous les pays ayant ratifié une des 2 conventions sur la circulation routière (en 1949 à Genève ou en 1968 à Vienne).

    Un permis de conduire international particulier est délivré aux personnes souhaitant conduire au Japon, pays où seule la Convention de Genève de 1949 est reconnue. 

    La durée de validité du permis international dépend de celle du permis national, mais ne peut en aucun cas dépasser 3 ans.

    Pour les titulaires d’un permis délivré par un Etat membre de l’EEE, un permis international n’a pas de valeur additionnelle spécifique pour la conduite à l’intérieur de l’EEE. Pour être valable, le permis international doit donc toujours être accompagné d'un permis de modèle communautaire.

    La procédure de l’échange de permis de conduire ne s’applique pas au permis de conduire international.

    Un Etat membre de l'UE ne peut jamais exiger la production d'un permis international à un ressortissant d'un autre Etat membre en possession d'un permis national de modèle communautaire.

    Les frais administratifs pour l'établissement du permis international s'élèvent à 12 euros.